ds9

C’est en général cette série lancée après la mort de GENE RODDENBERRY (le créateur de STAR TREK) qui est souvent citée comme la mal aimée des fans. En effet dans cette série, exit l’Enterprise et autre vaisseau au profit d’une base stellaire devant rétablir l’ordre politique de la planète Bajor. Série feuilletonnante avec une véritable mythologie (ce qui la démarque vraiment de ses séries aînées) et une atmosphère beaucoup plus sombre, militaire (il sera question d’une grande guerre la moitié de la série) et réaliste (dans le sens où cette série constitue un socle solide de cohérence à tout l’univers Trekien : une Histoire, des codes, ect…). Le côté sombre de la fédération… 

Le commandant de la station est tout logiquement issu des rangs de Starfleet. Il s’agit de Benjamin Sisko (incarné par l’acteur américain Avery Brooks), commander puis capitaine de la Flotte. Son second appartient en revanche aux forces bajoranes : le major Kira Nerys (incarnée par Nana Visitor) est une jeune femme qui s’est engagée très jeune dans la résistance face aux Cardassiens qui occupaient sa planète natale. Le chef de la sécurité, recueilli des années auparavant par les Bajorans, est un métamorphe (capable de prendre la forme, la couleur et la texture de tout objet) baptisé Odo (René Auberjonois). Les autres membres d’équipage sont Jadzia Dax (Terry Farrell), une Trill qui porte en elle une entité vieille de 300 ans, le jeune docteur Julian Bashir (Alexander Siddig «El Fadil») et le chef Miles O’Brien (Colm Meaney) qui servait antérieurement à bord de l’Enterprise-D sous les ordres du capitaine Picard. En 2372, Worf (Michael Dorn), l’ancien chef de la sécurité du même vaisseau, devient responsable des opérations stratégiques de la station et médiateur auprès de l’Empire Klingon.

Étiquettes:

1 commentaire pour “Deep Space Nine”

  1. Retour de ping : Par où débuter Star Trek ? – Le Quadrant Pop

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code